23/07/2017

Film : Mamma Mia

Mamma Mia



-> un film de Phyllida Lloyd

Synopsis :


"C'est en 1999, sur la ravissante île grecque de Kalokairi que l'aventure romantique commence, dans un hôtel méditerranéen isolé, la villa Donna, tenu par Donna, sa fille Sophie et le fiancé de Sophie, Sky. Juste à temps pour son mariage prochain, Sophie poste nerveusement trois invitations destinées à trois hommes bien différents dont elle pense que l'un d'eux est son père. De trois points du globe, trois hommes s'apprêtent à retourner sur l'île - et vers la femme - qui les avait enchantés 20 ans auparavant."

Année de sortie : 2008


Avec :


Meryl Streep, Pierce Brosnan, Amanda Seyfried, Colin Firth, Stellan Skarsgard, Christine Baranski, Julie Walters, Dominic Cooper.

Note : 5/5


Mon avis :


Ah, ce film... Je l'ai déjà vu et revu à de nombreuses reprises, mais je crois que je ne m'en lasserai jamais. C'est le film parfait pour les moments de déprime : il respire la bonne humeur et la joie de vivre, et après avoir chanté en chœur avec les acteurs quelques chansons d'Abba, vous aurez de nouveau le cœur joyeux !

Dans ce film, Sophie est à la recherche de son père, qu'elle voudrait inviter à son mariage. Or, problème : trois hommes peuvent être son père, selon le journal intime que Donna, sa mère, tenait vingt ans auparavant... Sophie va donc les inviter tous les trois, sans même en avertir Donna. Ce qui, vous l'imaginez bien, va donner des situations plus que cocasses !

Mamma Mia est un film musical, adapté de la comédie musicale du même nom qui a eu un succès phénoménal dans les pays anglo-saxons. Les acteurs reprennent de nombreuses chansons du célèbre groupe suédois Abba, parmi les plus connues, et ont construit autour de ces chansons un récit à la fois drôle, émouvant et rafraîchissant. J'ai adoré Meryl Streep dans le rôle de Donna, elle joue son personnage à la perfection et reprend avec talent des chansons incontournables comme Mamma Mia ou Money money money. Christine Baranski et Julie Walters sont très drôles, Pierce Brosnan plein de charisme (bien qu'il chante un peu faux...), et Colin Firth... eh bien, c'est Colin Firth, toujours aussi génial, et son air un peu coincé va parfaitement avec une combinaison bleu turquoise à paillettes !

En bref, j'ai eu un énorme coup de cœur pour ce film, qui comporte de nombreuses scènes cultes. Je n'ai qu'un seul conseil, laissez-vous tenter, et laissez-vous aller : chantez, dansez, et riez ! 

Bande annonce :



19/07/2017

Biographics Austen

Biographics Austen


-> par Sophie Collins

Résumé :


"Les éléments clés de la vie et de l'oeuvre de Jane Austen (1775-1817) sont mis en scène de manière dynamique."

Note : 5/5


Mon avis :


En tant que fan de l'auteure anglaise Jane Austen, je ne pouvais vraiment pas passer à côté de cet ouvrage. Loin d'une biographie classique, ce livre extrêmement ludique présente la vie et l'oeuvre de Jane Austen en la replaçant dans le contexte de l'époque, et cela sous la forme de schémas, dessins et graphiques. On y (re)découvre des détails sur la vie de l'auteure, sur son entourage et ses influences. Son oeuvre est comparée à celle d'autres grands auteurs du XIXème siècle, comme les sœurs Brontë par exemple. On nous donne également l'avis de ses contemporains concernant ses romans, ou encore le nombre de baisers dans ses écrits... Une foule de détails très intéressants, et véritablement présentés de façon dynamique et non linéaire.

J'ai vraiment apprécié ma lecture de cet ouvrage et, si je connaissais déjà pas mal de choses au sujet de Jane Austen, j'ai quand même appris beaucoup de choses que je ne savais pas encore. L'explication du contexte dans lequel a vécu Jane Austen est une des parties les plus intéressantes, car cela nous aide à comprendre les événements de l'époque qui ont pu influencer l'auteure dans ses écrits. 

Ce livre est un petit bijou, un incontournable pour tous les admirateurs de la grande écrivaine. J'ai découvert par la même occasion la collection Biographics de l'éditeur Armand Colin, et je pense que je me laisserai tenter par d'autres ouvrages de la collection à l'avenir.

04/07/2017

Les lumières de Paris (tome 1)

Pauline, demoiselle des grands magasins



-> par Gwenaële Barussaud

Résumé :


"1866. Paris est en ébullition. Napoléon III a juré de faire de la ville "la capitale la plus brillante d'Europe". Pauline et ses sœurs, fraîchement débarquées du Havre, découvrent ébahies les boulevards, les théâtres et les grands magasins. Mais lorsqu'on a seize ans, plus de mère et peu de fortune, les lumières de la vie parisienne semblent inaccessibles... Pauline est pourtant déterminée à prendre sa part dans la marche du siècle. Séduite par le luxe de l’Élégance parisienne, le grand magasin édifié par le célèbre Emile Bauvincard, elle réussit à s'y faire embaucher et grimpe peu à peu les échelons. Mais lorsque ses sœurs réclament son aide, sa carrière se trouve menacée.

Pauline réussira-t-elle à protéger sa famille sans abandonner ses ambitions ? Dans son ascension fulgurante, restera-t-il une place pour celui qui a juré de l'aider et l'aime en secret ?"

Note : 4/5


Mon avis :


Cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas lu de roman jeunesse, et j'avoue que ce petit retour aux sources n'a pas été pour me déplaire ! Je suis tombée sur ce roman un peu par hasard, dans un rayon d'une librairie de seconde main. Le résumé me semblant intéressant, je me suis donc laissée tenter.

Dans ce roman, nous suivons le personnage de Pauline, une jeune normande qui vient s'installer avec ses deux jeunes sœurs dans le Paris de Napoléon III afin d'y trouver du travail. Elle est embauchée à l'Élégance Parisienne, un grand magasin dont le propriétaire, Emile Bauvincard, cherche à révolutionner le commerce de son époque. Lors de cette aventure parisienne, Pauline ira de joies en déceptions, et fera de nombreuses rencontres qui s'avéreront déterminantes pour son avenir. 

D'abord, j'ai beaucoup apprécié le contexte de ce récit. On découvre un Paris en plein travaux, avec la création des grandes avenues du Baron Haussmann, ainsi que le contexte social du Second Empire, et l'influence de l'impératrice Eugénie sur la mode et et la société. Ensuite, Pauline, notre jeune héroïne, est assez attachante, et on la suit tout au long du roman dans sa découverte de la vie de vendeuse de grand magasin.

Le style du roman est assez léger, et clairement axé jeunesse. Toutefois, malgré mon âge de plus en plus avancé (niark niark), j'ai passé un agréable moment de lecture, et c'est avec plaisir que je lirai le second tome de la série. 

A savoir :


  • Ce livre est le premier tome d'une série qui en compte trois :
          - Tome 1 : Pauline, demoiselle des grands magasins
          - Tome 2 : Juliette, la mode au bout des doigts
          - Tome 3 : Lucille, A l'heure gourmande